La Quenta Silmarillion

Forum de guilde La Quenta Silmarillion sur le serveur de jeu Agride
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Exxuss

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Exxuss
Eleveur de Bouftou
avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 19/03/2017
Age : 29
Localisation : Nantes

MessageSujet: Exxuss   Dim 4 Juin - 1:20

Ici je parlerai uniquement de ma vie virtuelle, désolé Krous' et Saka' vu que vous l'avez déjà lu plusieurs fois Wink.

Et puisque que mon périple IG a débuté en même temps que le jeu, voici un bout de son histoire et la mienne ^^.

Au commencement, Feca, Iop et Sram décidèrent de créer le Monde (des Douzes, bande de buses ^^) et façonnèrent les aventuriers à leurs effigies en les dotant d'une puissance jusqu'alors inconnue.
Quelques 500 combattants répondirent à l'appel (… à candidatures, oui oui :p) et s'incarnèrent sur le premier serveur beta en 2003 de notre ère, où pour les tatillons et autres féru(e)s d'Histoire, lors de la version v1b.
Je choisis la déesse Féca, protectrice et rassurante, pour affronter les tourments du Monde, quand d'autres de mes futurs compagnons d'arme préféraient prêter allégeance au fourbe Sram et à Iop la brute.
A cette époque, seule une petite partie des vastes terres dofusiennes était connue. Après avoir quitté le berceau rassurant de Tainéla, nous découvrîmes les contrées d'Amakna.
Les Dieux étant ce qu'ils sont, il ne fallut pas longtemps pour que la fragile alliance soit rompue, poussant inévitablement leurs disciples à s'entre-déchirer. C'est donc par le pvp que Dofus naquit, chacun collectionnant les trophées de guerre en tuant le plus possible d'ennemis, afin de rendre hommage à sa divinité.
Je me spécialisais tout naturellement dans l'extermination de Iops à grande échelle, usant de mon Immunité à 2 tours, de mon glyphe agressif à zone infinie, de mon Renvoi de sort et de mon armure physique pour contrer les dégâts dévastateurs de la Colère originelle (300 à 600 do neutres bruts … ouille!). Je choisissais la voie du Sage en premier lieu puisqu'elle influençait en ce temps là le nombre de points d'action mais ne délaissait pas la voie du Souffle qui échangeait 30 points en agilité contre 1 point de mouvement.
Beaucoup de combinaisons possibles et très originales, très pratiques pour les affrontements entre joueurs... bref Dofus avait une âme (encore).
Le bon vieux temps quoi ^^.

Ce fut, lors d'une de ces échauffourées, que je rencontrais -Immortal-, Iop de son état. Notre première rencontre fut brève puisque je suis mort … en un seul coup de Colère. Mais, jeune et ardent que j'étais et bien déterminé à prendre ma revanche, nous nous recroisions souvent et les résultats s'équilibraient (il fallait le forcer à utiliser amplification, car ça faisait passer le tour d'après... à condition de survivre à la Colère qui arrivait derrière puisque ampli ajoutait 1 à 40 do infinis). Nous passions tous les deux le plus clair de notre temps à nous tirer dans la gueule...  à se courser à coups de Bond et de Téléportation et à prier pour qu'un EC tombe à pic ahahah. En deux mots : Epique et Fun ^^.

Ce qui devait arriver arriva : nous sommes devenus amis et choisissions une trêve, le comble pour un Féca.
Cela a aussi marqué la fin de la première année passée sur le serveur test de la beta. Avec la sortie officielle du jeu, nous découvrîmes une divinité mineure : Jiva, protectrice de Javian et en apprenions plus sur le background du Monde. Ce temps marqua aussi une extension du Panthéon puisque Sacrieur, Enutrof, Eniripsa, Osamodas, Cra, Sadida, Xelor et Ecaflip rejoignirent la course aux Dofus à intervalles plus ou moins réguliers. De nouvelles terres furent découvertes et les guerres de clans firent petit à petit place à la lutte contre les monstres qui colonisaient nos espaces d'affrontements. Les bugs de décors qui étaient légions durant la beta et quotidiens ont subitement disparus, de même que les reboot du serveur qui remettaient tous les persos niveau 1... que de joies XD.

Le Monde comptait en ce temps un bon millier de joueurs, la communauté s'ouvrait enfin aux joueurs non recrutés directement par Ankama. Les guildes apparaissaient aussi en même temps que les premiers donjons.
C'est à peu près à cette époque que je choisis d'abandonner mon allégeance à la déesse Féca pour me tourner vers celle qui, pendant dix longues années, me montrerait les voies du Sang et du Sacrifice. Exxuss était née Smile.
Immo créait l'Alliance Dofusienne tandis que j'établissais les Puurs Uurs avec un ami Sadida (qui avait, comme moi, un goût de chiotte pour les noms de guilde...). Nous restions cependant en contact et, fidèles à notre trêve et à notre amitié, combattions côte à côte les créatures perfides.

Cette collaboration inspira grandement la suite de nos aventures virtuelles. Excellent stratège et visionnaire de génie, Immo anticipait à merveille les méthodes à suivre pour venir facilement à bout des donjons. Nous avons, grâce à lui, fait qu'une bouchée du Ougah, qui était des boss celui qui tuait le plus d'aventuriers. Il créa son site, maintenant célèbre, Barbok, afin de faire partager ses techniques et prodiguer des conseils à la majorité.
Se posaient toutefois le problème des équipements, leur variété et leurs caractéristiques n'étant en rien comparables à ce que l'on connaît aujourd'hui, ainsi que celui des kamas. Nous rêvions d'un moyen d'accéder à l'hégémonie financière sans trop d'efforts (surtout moi qui étais, déjà à l'époque, un flemmard de première classe. Et je n'avais d'ailleurs aucune patience pour me taper les métiers).
C'est grâce à ce petit problème que m'est venue, sans prétention aucune, la meilleure idée que j'ai jamais eu dans ce jeu. Cela m'a pris 6 mois de réflexion pour penser le système et 3 années consécutives pour préparer les modalités de gestion et d'action. Immo a suivi ça de près et m'a permis de ne pas jeter l'éponge plusieurs fois ^^.
A peu près au même moment, les Puurs Uurs recrutait un individu peu commun et haut en couleurs qui serait (jusqu'à aujourd'hui) très intéressé par mon idée et qui deviendrait un allié d'une efficacité incomparable.  

Mon idée était simple mais ambitieuse : créer une organisation inter guilde sous la forme d'une corporation d'artisans talentueux (les meilleurs Wink) qui mettraient en commun leur ressources de crafts et leurs revenus.
Ce fut le commencement des Zélètes et ses premiers « membres » étaient des joueurs des Puurs Uurs et de l'Alliance Dofusienne.
Le principe était simple lui aussi mais reposait sur la bonne volonté des membres. Heureusement pour moi, ils ont joué le jeu et mieux que ce que j'avais prévu Smile.
Il y avait, au départ, un conseil décisionnel qui prenait grosso modo les décisions à la majorité. Enfin, la majorité c'est un bien grand mot, puisque ce conseil était composé de Matt, d'Immo et de moi. Plus précisément, Matt était le Bras Droit des Zélètes, j'étais à la tête et Immo faisait plutôt office de consultant, vu qu'il avait, par ailleurs, des activités bien à lui. Les membres pouvaient faire part de leurs suggestions mais en général les orientations qu'on prenait étaient suivies.
En ce temps là, je m'occupais des Zélètes à plein temps. En gros, j'avais les idées pour flairer ce qui allait se vendre et nous apporter des financements et Matt s'occupait plutôt de la mise en œuvre concrète. Au départ, nos activités étaient divisées en 2 parties : le drop et les crafts.

Beaucoup de membres, comme Matt, avaient des teams d'énus full pp et, à l'époque, cette classe avait la main mise totale sur le drop. On en a donc profité ! D'un côté on droppait... des Dofus et de l'autre on craftait un ou deux items charnières en achetant la majorité des ressources avec la vente des Dofus. Évidemment, les bénéfices mis en commun étaient redistribués à tous, au départ en proportion de l'investissement fourni puis différemment par la suite.
Pendant environ toute la première année, c'est à peu près ce que l'on faisait nuit et jour.
C'était un peu rébarbatif parfois... mais on a créé des liens que j'ai rarement eu l'occasion de revivre par la suite et ça nous a permis de rencontrer des joueurs qui sont devenus des amis et qui nous ont apporté un réseau de clientèle indirecte conséquent.

Les bénéfices engendrés étaient juste monstrueux, on s'est très rapidement enrichi et agrandi. A tel point que j'ai créé des sous-divisions qui regroupaient des artisans spécialisés dans un seul métier de craft afin de diversifier les ventes et de maximiser les bénéfices ainsi qu'une division d'artisans spécialisée dans les commandes personnalisées à partir du moment où la forgemagie fut implantée.
L'activité de craft marchait tellement bien qu'il n'a plus été nécessaire de la doubler avec le drop de Dofus ; les recettes étaient tellement énormes qu'elles suffisaient à nous apporter des kamas et à acheter tout le nécessaire pour crafter sans perte. A partir du moment où le volet drop a disparu, les Zélètes ont pris un énorme tournant et les recettes se sont véritablement envolées.
Une année et demie après leur création effective, j'avais amassé tellement de kamas que j'en ai profité pour racheter la totalité des Dofus dropés par mes membres. J'ai placé la moitié comme caution des Zélètes, en cas de coup dur ou pour une rentrée d'argent immédiate si besoin. Et j'ai conservé l'autre moitié pour mon usage propre … plus ou moins.

A partir de là, les rouages étaient bien huilés, le conseil s'est agrandi accueillant les premiers membres en son sein et ceux qui furent, dès les premiers temps, les plus actifs et les plus investis. Je pouvais donc me recentrer en parallèle sur l'xp d'Exxuss, ce que j'ai fait.

C'est à peu près aux alentours de mon lvl 100 en poche (encore ultime à l'époque) que je me suis dit que j'allais me lancer dans le drop de vulbis, ce que j'ai fait aussi ! Le taux de drop n'était pas mirobolant mais il était un poil plus élevé que ce qu'il est aujourd'hui et, surtout, l'algorithme de l'incidence de la prospection n'était pas calculé de la même façon. Cela dit, j'étais bien plus optimiste que ce que je suis aujourd'hui et j'avais vraiment mal évalué la difficulté de ce projet et de ce dans quoi je m'embarquais. M'enfin, têtu comme une mule, je persistais.
Résultat : après un an et quelques milliers d'heures d'efforts acharnés à enchaîner les combats les uns après les autres : 1 vulbis en poche ! Le seul l'unique mais plus jamais arrivé depuis lors. A croire que le vuvu a totalement tué mon quota de drop pour toujours ^^. Enfin bref...
Comme les kamas des Zélètes continuaient à accroître ma fortune, j'en ai très vite acheté un deuxième (… ce temps est vraiment loin quand je pense à ce qu'il reste des Jumeaux XD).

A ce stade là, j'étais un peu le roi du pétrole mais la conséquence de tout ça c'est que je suis devenu encore plus flemmard et surtout que mon capital patience avait atteint ses limites... Je n'ai plus jamais dropé de ma vie dofusienne et, à l'heure où j'écris ces lignes, je n'aurai plus jamais la force ni la volonté de me relancer dans ce genre de quête ! C'est dit... ne comptez pas sur moi lol.

Pendant ce temps coupé de la civilisation, la population de Jiva avait considérablement augmentée et on peut dire que je n'avais pas été le seul à avoir eu la cervelle en ébullition côté idées. Une guilde s'était spécialisée dans le pvp, et avait mis en place une organisation interne entièrement tournée vers cet objectif. Cette guilde se nommait Sériane Kern. C'est elle qu'Ankama reconnaîtra plus tard pour implanter le premier clan mercenaire sur Jiva, plus connu sous le nom de Sérianes et lui attribuera un lieu de réunion unique à Astrub où seul un membre peut pénétrer.
Il faut dire qu'à l'époque, Ankama prêtait beaucoup plus d'attention aux joueurs ou à ce qui se passait ig pour développer du contenu (ça c'est fait... hihihi).
Enfin pour être juste, il faut constater qu'il y avait moins de joueurs et de serveurs aussi ^^.

Je ne sais plus bien comment, mais on m'a proposé de faire partie du Conseil Sérianes et j'acceptais.
Contrairement aux alignements traditionnels (bontarien et brakmarien), les Sérianes recrutaient eux-mêmes leur membres ; il n'y avait pas de pnj. Le Clan avait un site web propre où il fallait déposer une candidature et être aussi recommandé par l'un de ses membres. Autant dire que c'était un chouette honneur que d'avoir directement été proposé au poste de membre émérite du Conseil Sériane.
Cette nouvelle aventure m'a permis de faire la connaissance d'un grand nombre de joueurs et de m'élever un peu plus vers les hautes sphères de Jiva (Après l'argent vient le pouvoir lol ^^). Ce qui n'a pas été un mal pour les Zélètes, bien au contraire, l'avantage étant que nous avons toujours pu rester discrets vu que l'organisation s'est développée hors guilde.  
Finalement l'idée du Clan mercenaire s'est propagée à plusieurs autres serveurs avec plus ou moins de succès avant, si ma mémoire est bonne, d'être circoncise à Jiva, seul serveur à avoir vraiment développé ce concept.

Ce fut à cette époque (à peu près, je crois ...) que nous avons eu l'idée de créer le KEK. L'idée était de regrouper en une seule maison tous les ateliers de métiers du jeu... il y eu de nombreuses discussions sur les forums et j’eus droit à des entretiens avec Tot, notamment. Finalement le KEK vu le jour, Ankama n'a même pas changé le nom... (bref). Ce fut quand même une surprise vu qu'il ne s'agissait pas d'un projet vraiment sérieux au départ mais davantage une sorte d'émulation sur le forum (re bref ).
Cet endroit, ouvert à tous, fut l'ancêtre du Palais des Lacs, il fut supprimé lors du passage à la 2.0 mais a eu de nombreuses années d'existence sans avoir été vraiment connu de la majorité des joueurs pour je ne sais quelle raison. Mais au final, c'était pour le mieux Smile.  

Je suis resté très longtemps sur Jiva, mon premier monde, et y ai pas mal œuvré en bien comme en moins bien d'ailleurs. Enfin sans vouloir ni me justifier ni me trouver des excuses car j'assume totalement et depuis longtemps cette partie monomaniaque et boulimique envers les petites pièces d'or, je pense et j'ai constaté très tôt que la loi du commerce n'a pas d'état d'âme et que si on ne lutte pas on se fait bouffer ^^.
Je pense être fairplay et un joueur sympathique, si ce n'est qu'en affaires je suis intransigeant et je tolère assez mal qu'on vienne empiéter sur mes plates bandes ^^. Je ne pense pas que les Zélètes auraient survécu si je n'avais pas défendu mon monopole toutes griffes dehors et, sans comprendre d'où ça venait, certains s'y sont franchement cassés les dents. En toute sincérité, au vu de ma situation et avec les années d'expérience et de connaissance ig que j'ai accumulé, je crois en toute honnêteté que si c'était à refaire je le referai ^^. Car si l'argent ne fait pas tout, ce volet de jeu m'a permis de rencontrer une quantité faramineuse de joueurs avec qui j'ai pu tisser des liens forts et passer des moments géniaux et, d'ailleurs, cela continue encore aujourd'hui Smile. Par ailleurs, je ne peux pas nier le fait que cela m'a permis de jouer à ma manière, c'est-à-dire en ne faisant que ce que j'aimais, notamment parce que j'ai pu totalement me soustraire des métiers (qui m'horripilent depuis toujours...) et des quêtes qui me font royalement chier ^^.

Recentrons-nous ! Avec l'arrêt de jeu définitif de mon copain Immo (snif), je suis finalement parti et j'ai pas mal voyagé puisque que le transfert de compte d'un serveur à un autre avait été implanté.
Pour les Zélètes, ce fut le deuxième grand tournant car se développait, du coup, le commerce inter serveur à grande échelle ^^. Ce qui a été, une fois encore, une augmentation considérable de revenus. Matt s'est d'ailleurs spécialisé là-dedans et a magnifiquement développé le réseau d'artisans sur les serveurs où j'ai fait une halte. Il ne fait plus que ça à plein temps aujourd'hui.
Pour le moment je ne suis pas retourné sur Jiva... ça me rend un peu nostalgique de temps en temps Sad. Mais ce serveur occupe, pour moi, une place importante. Il est toujours le siège des Zélètes et je n'ai pas (encore) cédé mon siège au Conseil Sérianes.... (vu que je n'ai encore trouvé personne d'assez digne pour en reprendre les rennes :p).


J'ai d'abord migré vers Raval car mon cher petit frère avait eu la brillante idée d'aller s'y loger ^^. Je ne sais plus exactement combien de temps j'y suis resté mais je pense que ça devait être un peu plus de 2 ans. J'aimais bien ce serveur, il ressemblait beaucoup à Jiva au début.
Puis j'ai migré sur Summens, puis Domen, puis Kuri puis Hécate. Hécate a occupé une place relativement importante puisque j'ai financé une organisation qui y existait déjà et qui s’appelait la Ligue. Globalement, l'idée c'était d'organiser des events à l'échelle du serveur. C'était vraiment une bonne initiative sauf qu'ils manquaient vraiment de budget. Je leur ai donc filé une ptite rallonge et on s'est vraiment beaucoup amusés Smile.
Malheureusement les membres fondateurs ont arrêté de jouer et j'avais déjà assez à gérer entre les Zélètes qui continuaient à grossir et à s'étendre et le Conseil Sérianes donc je n'ai pas repris les manettes.  

J'ai finalement eu envie de lever un peu le pied et de me trouver un serveur « vierge » où les Zélètes n'y aurait aucune interaction et où, surtout, personne ne me connaîtrait : j'ai choisi de poser mon baluchon sur un jeune serveur (à l'époque) : Agride.
Comme je voulais la paix : interdiction à tout Zélète de venir faire quoi que ce soit sur ce serveur sous peine de déclencher mon courroux vraiment méchant lol. Et j'avais pensé à me retirer de sa gestion et de transférer les rennes à la nouvelle génération. Mais ce fut un réel échec puisque le Conseil a voté à l'unanimité pour que j'en reste à la tête. Ça fait tout de même plaisir, j'avoue :p.
Somme toute, j'ai tout de même lâché pas mal de lest, puisque Matt s'occupe entièrement de la gestion quotidienne et que je ne donne que quelques directives sur les grandes orientations. Globalement à part venir me consulter pour bénéficier de mon réseau et mon influence sur certaines guildes je ne sers plus à grand chose... et c'est tant mieux ^^.

Depuis ces temps mémorables, je coule des jours heureux sur Agride. J'y ai fait la rencontre de joueurs que j'apprécie... Ceux que j'estime le plus font partie de la guilde. Je suis content d'en faire enfin pleinement partie, après m'être égaré quelques années à racheter Propagande et à faire confiance à des joueurs douteux ^^.

Enfin, qu'importe... ce qui me motive aujourd'hui, moi qui ai connu tous les volets et toutes les maj de Dofus et qui n'est plus surpris par aucune, c'est de me reposer sur Agride et de transmettre à ceux qui reprennent petit à petit le flambeau.

Sur ce, la suite de mes aventures restent à écrire... Ce qui est sûr c'est que le futur sera moins épique que mes débuts. Je compte profiter de ma retraite agridienne et ne plus prendre part aux affaires dofusiennes de près ou de loin ^^ …......






PS : …..... sauf si mon porte-feuille s'en trouve affecté :p.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sakagi
Eleveur de Bouftou
avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 26/02/2017

MessageSujet: Re: Exxuss   Lun 5 Juin - 9:26

Bon pour résumer pour ceux qui auraient la flemme de tout lire :

- M. dans sa jeunesse a fait de très belle chose notamment côté background et à monter des choses plutôt classe, il faut le reconnaitre

- Aujourd'hui, il est à la retraite (ben ouais la retraite à 30ans comme les sportifs de haut niveau) mais il continue à tirer les ficelles dans l'ombre, je vous avais bien dit que c'était un grand manipulateur.

- Mais depuis qu'il a rencontré Sakagi sa vie va beaucoup mieux, car il a trouvé quelqu'un qu'il ne pourra jamais égaler.

Voilà en gros ce qui est écrit :3
bon en vraie lisez c'est super interessant Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Exxuss
Eleveur de Bouftou
avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 19/03/2017
Age : 29
Localisation : Nantes

MessageSujet: Re: Exxuss   Lun 5 Juin - 11:22

La prochaine fois je penserai à te demander d'écrire à ma place ... côté concision je rivalise pas du tout ^^.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elliawen
Caresseur de Tofu
avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 21/03/2017

MessageSujet: Re: Exxuss   Lun 5 Juin - 13:54

Super intéressante ton histoire. Je n'aurais pas de réponse assez longue pour égaler ton texte mais franchement, chapeau ! Ce dire qu'une personne de cette envergure dofusienne est dans notre guilde, ca fait vraiment plaisir Smile J'espère que tu restera encore longtemps avec nous, malgré le fait des ""problèmes"" a venir !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fogoa
Caresseur de Tofu
avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 25/04/2017

MessageSujet: Re: Exxuss   Lun 5 Juin - 17:04

Eh bah quel homme \o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Exxuss   

Revenir en haut Aller en bas
 
Exxuss
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
La Quenta Silmarillion :: Présentation de la guilde :: Présentation des membres-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: